Tout sur le transport des enfants pour une longue randonnée à vélo

Rédigé par Marie-Ève Lehouillier

Envie de longues randonnées à vélo avec votre ou vos petits et grands mousses qui ne sont pas entièrement autonomes? Différentes options existent pour vous permettre des sorties de famille, chacune comportant leurs avantages et inconvénients.  En souhaitant que ce guide vous aide à trouver ce qui convient le mieux à votre famille.

La remorque (1 à 5 ans)

  • Prix : De 200$ à 800$ selon les modèles, le plus connu (et le plus cher) étant le Charriot de Thule qui peut se transformer en poussette et en remorque de ski.  Le Charriot de Thule existent en plusieurs modèles.Vous trouverez sur le marché des remorques simples conçues pour un enfant ou doubles pour deux. Les marques MEC, Burley, Croozer, InStep et CCM offrent une belle variété pour différents budgets.
  • Avantages : Rapide d’installation.  L’enfant est bien assis à l’abri des intempéries.  Il peut jouer, manger, boire et dormir sans risquer d’échapper des trucs au sol.  Arrivé à destination, la plupart des remorques peuvent se transformer en poussette en y fixant une ou deux roues avant.  Le modèle peut comprendre un ou des espaces de rangement pour les inévitables trucs à apporter.  La remorque double aura généralement plus d’espace de rangement et s’avère très stable à la conduite.
  • Inconvénients : Un peu lourd dans les montées et l’enfant a peu accès au paysage qui défile. Assez volumineux dans une voiture.
  • Commentaires : Si vous prévoyez utiliser cet équipement et avoir des enfants de 2 ans ou moins d’écart, je vous conseille de l’acheter double dès le départ.  Attention ce ne sont pas tous les modèles qui permettent d’y asseoir un enfant de 5 ans, informez-vous bien des grandeurs associées aux différents modèles. Bien que nous ne sommes pas en mesure de le commenter, prenez note qu’un modèle vraiment intéressant mono-roue existe, le Tout-Terrain Single Trailer et est conçu spécifiquement pour un usage tout-terrain. Pour plus d’information visitez le site de Cyclo Randonnée de France.

Note : Bébé doit porter un casque à vélo, même s’il vous semble bien protégé dans sa remorque.  La SAAQ recommande (sans que ce soit réglementé) d’attendre que l’enfant ait douze mois avant de l’apporter avec soi en randonnée cycliste.  Au minimum, l’enfant doit être capable de bien tenir la position assise et sa tête avec le poids du casque. Avant 1 an, les muscles du cou de bébé ne sont pas assez forts pour supporter sa tête en cas d’accident.

Le siège arrière (1 à 5 ans)

  • Prix : De 100$ à 200$ selon les modèles.
  • Avantages : Plus compact comme équipement et plus pratique à ranger (si on se rend au travail à vélo en allant porter bébé à la garderie par exemple).  L’enfant est en hauteur et voit bien tout autour.
  • Inconvénients : Un peu long d’installation au départ.  Pas d’espace de rangement (il faut s’ajouter une sacoche avant et/ou un sac à dos).  L’enfant est soumis aux intempéries et ne peut que regarder autour de lui, position moins confortable s’il s’endort.  Ne transporte qu’un seul enfant à la fois, certains l’utiliserons à l’avant mais il sera plus instable et pour de plus petits poids. Avec l’ajout d’un siège, l’enfant sera plus exposé en cas de chute, et surtout la conduite sera plus instable.
  • Commentaire : Ça m’a pris un 15 minutes d’essai la première fois pour devenir plus à l’aise avec l’équilibre.  En effet, étant situé en hauteur, le poids de l’enfant nous tire vite vers le sol lorsque le poids du vélo (ou l’enfant) penche légèrement de côté.  Il faut donc être solide des bras et du tronc et apprendre à tourner différemment, en penchant moins le vélo pour adopter une conduite sécuritaire avec l’ajout de se type de siège.  Certains l’adoptent mais personnellement, même avec plusieurs pratiques, je n’ai jamais été très à l’aise.  Attention ce ne sont pas tous les modèles qui permettent d’y asseoir un enfant de 5 ans, informez-vous bien des grandeurs.

Le semi-vélo (4 ans et plus )

  • Prix : De 100$ à 250$.
  • Avantages : Rapide d’installation.  L’enfant est bien positionné.  L’ensemble est plutôt stable (moins que la remorque et un peu moins que la Weehoo mais davantage que la barre de remorquage).  L’enfant peut choisir de pédaler ou pas et lorsqu’il pédale, son mouvement donne un coup de pouce à l’adulte pour franchir les montées un peu plus facilement.
  • Inconvénients : Le semi-vélo tend à pencher légèrement d’un côté et de l’autre en fonction des mouvements de l’enfant.  Pour un tout-petit, il peut devenir fatiguant de tenir la posture assise sur la selle durant une longue randonnée.  Comparativement à la barre de remorquage, le semi-vélo est moins compacte et ne permet pas à l’enfant d’être autonome.
  • Commentaire : Je le trouve parfait pour de courtes et moyennes distances.  Certains modèles peuvent convenir à partir de 3 ans, alors que d’autres ne conviennent qu’à partir de 5 ans. Si cette option vous intéresse, informez-vous bien des grandeurs associées aux différents modèles.  Convient lorsque l’enfant est capable de garder une bonne position sur un vélo 2 roues avec ou sans roue stabilisatrices.

Le vélo tracté ou barre de remorquage (4 ans et plus )

  • Prix : De 100$ à 150$.  C’est une barre qui s’attache de votre vélo à celui de l’enfant et garde sa roue avant légèrement surélevée. Certaines personnes utilisent également le terme « girafe ».
  • Avantages : Rapide d’installation et prend peu d’espace de rangement.  L’enfant qui est autonome sur son vélo peut alterner entre circuler seul ou se raccrocher au parent lorsqu’il est fatigué.  L’enfant peut choisir de pédaler ou pas.
  • Inconvénients : Moins stable que le semi-vélo, l’enfant penche souvent d’un côté ou de l’autre.  Dû à ce manque de stabilité et parce que la position du vélo de l’enfant est légèrement penché vers l’arrière, la posture assise devient moins adéquate et moins facile puisque l’enfant devra pencher le dos vers l’avant et sur un côté ou l’autre pour maintenir son équilibre.  Pour un tout-petit, il devient fatiguant de tenir la posture assise sur la selle durant une longue randonnée.
  • Commentaire : À considérer lorsque l’enfant veut faire des portions de route seul mais qu’il n’a pas l’endurance nécessaire pour effectuer la randonnée complète.  Convient lorsque l’enfant est capable de garder une bonne position sur un vélo 2 roues avec ou sans roue stabilisatrices.

Note : Il existe aussi le Follow Me Tandem qui se détaille autour de 400$ et fonctionne selon le même principe et est beaucoup plus stable que la barre de remorquage traditionnelle. Le Follow Me Tandem peut rester sur le vélo de l’adulte même quand l’enfant utilise son vélo de façon autonome. Un concept plutôt intéressant!

 

Le Follow Me en action (crédit photo: Google image)

 

 

La Weehoo (1 à 9 ans)

  • Prix : Présente sur le marché québécois depuis quelques années, la remorque Weehoo vous coûtera autour de 500$ selon les modèles, et calculez des frais supplémentaire pour l’ajout d’accessoires.  Un modèle sans pédale convient dès l’âge d’un an, les autres modèles avec pédales conviennent plutôt à partir de l’âge de 2 ans.
  • Avantages : Rapide d’installation.  La posture assise est idéale : Un dossier, des appuis-bras, une ceinture 5 points, votre enfant sera confortable et bien positionné durant de longues heures. Sur la majorité des modèles avec pédales, l’enfant peut choisir de pédaler ou pas. Des pochettes de rangement de différentes tailles sont intégrées.  L’ensemble est stable et est généralement plus léger dans les pentes que la remorque traditionnelle.  L’enfant a une belle vue sur le paysage qui l’entoure.  L’enfant peut y dormir, manger et boire (il y a même un porte-bouteille près de l’appui-bras).

  • Inconvénients : Comparativement à la barre de remorquage, la Weehoo est moins compacte et ne permet pas à l’enfant d’être autonome.  Comparativement à la remorque, l’enfant n’est pas à l’abri des intempéries (mais une housse imperméable et transparente est vendue séparément et peut être ajoutée). L’enfant peut jouer, manger et boire mais il est plus à risque d’échapper des trucs au sol que dans la remorque. Et contrairement à la remorque, la Weehoo ne peut pas se transformer en poussette une fois arrivée à destination.
  • Commentaire : Parfait pour les longues distances et surtout parfait pour les familles adeptes de cyclotourisme qui souhaitent poursuivre leurs aventures à deux roues avec un tout-petit.

En espérant que cette analyse vous aidera à faire votre choix. Bonnes randonnées cyclistes en famille!

Pour suivre des familles inspirantes qui ont fait du vélo leur mode de vie, visitez la Page Facebook de voyagecyclofamille et Oneyearofadventures.

Crédit photo de la couverture: Valérie Marcon – Petit Train du Nord