Le ski de montagne en terrain avalancheux avec des enfants, possible mais…

Vous êtes un adepte du ski hors-piste et aimeriez initier vos enfants à ce sport magique, mais vous vous questionnez sur son aspect sécuritaire?

Avalanche Québec vous propose une série de bonnes pratiques pour la sécurité hivernale en montagne et la gestion du risque d’avalanche. Nous sommes d’avis que le ski de montagne en terrain avalancheux avec les enfants est possible à condition d’être bien informer, bien éduquer et bien équiper.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien s’informer

En premier lieu, il faut savoir dans quel type de terrain l’aventure se déroulera. S’il s’agit d’un terrain avalancheux, des mesures de sécurité et des équipements spécialisés s’imposent. Peu importe la destination, il est essentiel de bien planifier sa sortie, car elle permet de choisir son itinéraire de manière éclairée en fonction des capacités et de la composition du groupe, des conditions de neige et météorologiques et finalement du niveau de risque d’avalanche si celui-ci est disponible (Avalanche Québec produit un bulletin de prévision du risque d’avalanche pour les Chic-Chocs à tous les deux jours pour la saison hivernale).

Des choix judicieux de montée et de descentes permettent de réduire votre exposition au risque d’avalanche. Le Guide des itinéraires de randonnée alpine des Chic-Chocs propose une série d’itinéraires en montagne, incluant des terrains pour tous les niveaux de skieurs sous toutes conditions.

Si vous n’êtes pas à l’aise de vous aventurer en terrain avalancheux, sachez qu’il est tout de même possible de profiter de la montagne en ski en empruntant les sentiers de montée qui évite les pentes à risques d’avalanche.

Bien s’éduquer

Comme le ski de montagne diffère grandement du ski en station, il est important d’avoir des connaissances et compétences pluridisciplinaires afin de vivre une expérience positive (premiers soins, orientation, avalanche, évacuation, etc.).

En ce sens, il existe une offre de formations de sécurité en avalanche pour les adeptes de plein air allant du niveau de base à avancé. Le plus accessible d’entre eux s’avère le Cours d’introduction à la sécurité en avalanche (CSA 1) qui vous fournira un cadre pour la prise de décision en terrain avalancheux. Il se donne plusieurs fois chaque hiver et dans différentes régions au Québec.

Pour plus d’information sur les avalanches en général (caractéristiques d’un terrain avalancheux, dynamique du manteau neige, échelle de risques, etc.), consultez le centre de documentation de notre site web.

Bien s’équiper

Pour partir l’esprit tranquille, il y a trois éléments essentiels à ne pas oublier : un détecteur de victime d’avalanche (DVA) pour retrouver une personne ensevelie sous la neige, une sonde pour la localiser plus précisément et finalement une pelle pour la déterrer. Il faut que chaque membre du groupe soit muni de ces équipements de base et nous suggérons que chaque enfant ait, au minimum, son propre DVA.

Plusieurs entreprises et magasins offrent maintenant des services de location de ces équipements de sécurité en avalanche. Prenez quelques minutes pour faire une révision des notions de bas en sauvetage en cas d’accident d’avalanche avant le départ en montagne.

Le but de cet article n’est pas de vous faire peur ou de vous déconseiller d’aller en montagne avec vos enfants. Il faut seulement être conscient que de s’aventurer en hors-piste comporte un risque d’avalanche à prendre en considération dans la planification et dans la gestion de votre sortie. Il faut finalement comprendre qu’il y a encore moins de marge de manoeuvre lorsque des enfants sont impliqués dans ce type de terrain, le tout repose entre les mains des parents.

Si vous nêtes à pas l’aise avec cette gestion de risque, il est recommandé d’engager un guide certifié qui se chargera de la sécurité et assurera votre plaisir (et tranquillité d’esprit) !

Sur ce, bonne fin d’hiver 2018!

Rédigé par avalanchequebec.casuivez nous sur facebook !

Crédits photos et vidéo : Pascal Soucy