Le patin à glace pour les 0-5 ans

Le patinage est sans doute l’un des sports les plus faciles, selon moi, à intégrer avec les tout-petits.  Nécessite peu de transport – tout le monde ou presque a une patinoire municipale à moins de 5 minutes de la maison – et peu d’équipement – vos propres patins et une poussette, et vous êtes prêts pour une sortie avec bébé!

La poussette pour bébé

Bien que facilitante, la poussette de jogging ou de style Chariot n’est pas une nécessité pour avoir du plaisir de façon sécuritaire sur la glace, votre poussette standard qui s’adapte à votre coquille peut très bien faire l’affaire pour les petits derniers.  Il suffit de bloquer les roues avant pour ne pas qu’elles pivotent sans toutefois mettre les freins.  Assurez-vous aussi de maîtriser suffisamment le patin (vitesse contrôlée, maîtrise du freinage) pour offrir à votre enfant une sortie sécuritaire.  Placez bébé bien habillé dans sa coquille ou le siège de la poussette selon son âge et voilà, vous voilà parti pour un peu d’exercice au soleil sur la patinoire.

Les patins pour enfants

D’abord, pour ce qui est du parent, je me suis personnellement acheté il y a quelques années des patins rembourrés et je les aime beaucoup. Confortables, chauds, parfaits pour apprécier une sortie à l’extérieur.  Et pour les enfants…  Vers l’âge de 2 et demi ou 3 ans, votre tout-petit est prêt pour ses premières expériences en patin.  De toute façon, il ne veut plus rester longtemps dans la poussette alors il faut bien un plan B.  J’ai beaucoup aimé commencer le premier hiver d’apprentissage de mes enfants avec les doubles lames.  Peu dispendieuses (à peine plus de 10$), mises et enlevées facilement, plus stables que des vrais patins, elles sont pratiques pour les premières expériences.

Si vous vous êtes munis de vrais patins pour votre tout-petit mais qu’il a de la difficulté à garder l’équilibre ou maintenir les chevilles droites malgré des lacets bien serrés, il y a aussi possibilité d’ajouter temporairement des lames stabilisatrices, comme on installe des petites roues sur son premier vélo à 2 roues.

Mais aussi…

À 2, 3 ou 4 ans, votre enfant appréciera utiliser un support stabilisateur, du moins par intermittence, pour être plus autonome sur la glace et rester debout plus longtemps.  Si votre patinoire préférée n’en fournit pas, vous pourrez vous en procurez un dans un magasin grande surface ou de plein air.

Aussi, les premières années votre enfant tombera souvent, d’où l’importance du port du casque de hockey, et il devra apprendre à se relever en passant par la position demi-genou.  Les miens ont commencé à vraiment apprécié le patinage vers l’âge de 3 ans mais leur endurance était plutôt limitée, on était encore loin de faire un tour complet de patinoire.  C’est alors qu’est entré en scène un autre équipement bien utile :

Le traîneau

Quand on va patiner à l’extérieur, on commence d’abord par s’amuser toute la famille debout : on patine jusqu’à cet arbre ou ce banc, on fait des courses, un enfant fait un « spectacle » que les autres regardent, on se pratique à glisser sur un pied, freiner en demi-pointe, patiner à reculons ou sauter avec nos patins (à partir d’environ 4 ans pour ces dernières habiletés), on fait semblant que le support stabilisateur est une voiture que l’on conduit, etc.  Vient un moment où les enfants sont fatigués, c’est alors qu’on sort le ou les traîneaux.  Quel plaisir pour l’enfant de se laisser traîner!  Quel plaisir pour le parent de pouvoir enfin patiner un peu plus rapidement et travailler un peu son cardio.  Pour plus de sécurité, on prend soin d’enlever les patins des enfants avant de passer à l’étape traîneaux!

P.S. Cette photo représente une transition; une lente motivation avant de mettre le casque et se lever debout pour tenter quelques coups de patin pour épater le chien! 😉

Vous trouverez certainement une belle patinoire extérieure près de chez vous ou profiterez du patinage libre intérieur ou encore d’une patinoire réfrigérée en attendant que la température se refroidisse.  Mais si vous passez par la Mauricie et souhaitez vivre une expérience de patinage hors de l’ordinaire, je vous conseille fortement le Domaine de la forêt perdue tout près de Trois-Rivières.  Une douzaine de kilomètres de sentiers glacés très bien entretenus en forêt.  Des animaux dans différents enclos un peu partout sur les trajets pour prendre une pause à les observer.  Et même des trottinettes des neiges pour pousser les petits et moins petits qui sont fatigués.

Commencez-vous à avoir hâte à l’hiver?  Moi, OUI!

Rédigé par Marie-Ève Lehouillier, du blogue Famille à l’aventure

Crédit photo de couverture: Yannick Sislas