w-campement-12

L’habillement de bébé en camping printanier

Il nous fait plaisir de constater que le soleil et les journées printanières ravivent les âmes nomades à penser aux prochaines aventures et préparer tranquillement le premier ou le prochain camping avec bébé. Le printemps n’est pas la saison la plus facilitante pour partir camper en forêt avec bébé en raison de la température changeante et des nuits fraiches, mais avec une bonne préparation, en étant à l’aise avec son matériel, en connaissant diverses options et en faisant preuve d’adaptation, il est possible de s’y aventurer! Voici quelques atouts à connaître pour camper avec son ti-mousse. Prenez note que les informations fournies sont basées uniquement sur nos expériences personnelles. Nous vous recommandons donc d’adapter ces informations à votre situation, de demeurer vigilant en tout temps et de faire preuve de bon jugement.

L’habillement

L’habillement de bébé est complémentaire à l’utilisation d’un matelas de sol isolant et d’un sac de couchage, housse isolante, couvertures ou autres options permettant de conserver la chaleur de votre tout-petit durant toute la nuit. Comme sur la première image ci-jointe, nous recommandons le système multicouche. Si vous allez camper en basse température, nous recommandons de mettre à bébé un cache-couche en polar (éviter le coton) pour lui permettre de se réchauffer plus rapidement et de conserver sa chaleur même s’il est humide. À ce titre, assurez-vous de conserver les fesses de votre tout-petit au sec le plus possible. Si votre enfant pleure pendant la nuit, nous recommandons de lui changer la couche pour éviter que votre ti-mousse dépense de l’énergie à réchauffer une couche humide qui aura pour effet de le refroidir. En complément au cache-couche, il est possible d’ajouter un pyjama en polar épais avec des mitaines et une tuque ou une combinaison polaire. Les combinaisons polaires ont l’avantage de procurer davantage de chaleur à votre enfant qu’un pyjama traditionnel. La combinaison Glacier de The North Face ou la combinaison Ursus de chez MEC en sont deux exemples. Bien qu’elles soient un peu plus dispendieuses en raison de rabats pour les mains et les pieds ainsi qu’en raison de leur fabrication de bonne qualité caractérisée par l’utilisation de fibres synthétiques performantes et tissées serrées, ces combinaisons deviendront probablement votre meilleur ami de brousse printanière! Il est aussi possible de combiner toutes ces options pour un système d’habillement multicouche ultra : un cache-couche en polar, un pyjama en polar et une combinaison polaire émotionne smile.

Mise en garde quant à l’utilisation d’un sac de couchage

Si votre bébé bouge autant que les nôtres la nuit, vous ne percevrez peut-être pas l’option du sac de couchage comme une option gagnante et sécuritaire. Il est d’abord important d’éviter que votre ti-mousse se déplace et reste la tête coincée dans le fond du sac de couchage et ensuite de s’assurer que le sac de couchage est accepté par votre enfant. Voici donc quelques options à explorer.

Si vous optez pour un sac de couchage malgré notre mise en garde, vous pouvez sélectionner un modèle de sac de couchage en forme rectangulaire ou de baril pour favoriser une plus grande ouverture à la tête et ainsi maximiser la prise d’air en cas de retournement. Pour notre part, nous évitons les sacs en forme de momie pour les tout-petits, certes plus chauds par l’ajustement près du corps, mais moins intéressants d’un point vue sécuritaire. Pour conserver la chaleur de façon optimale dans le sac de couchage, il faut éviter les grands espaces vides à chauffer. Vous pouvez donc raccourcir votre sac de couchage pour enfant en l’attachant à la moitié ou au ¾ de sa pleine longueur, déposer une couverture au fond ou encore ajouter soit une couverture en polar par emmaillotage ou une dormeuse en polar.

Une autre option intéressante est l’utilisation d’une housse de poussette aussi appelé nid d’ange. Il est aussi possible d’y ajouter des couvertures à l’intérieur pour diminuer la pénétration de courant d’air par les espaces vides créés. Pour les plus petits, une pochette d’automne comme sur la photo ci-jointe s’avère fort pratique : elle conserve bien la chaleur, protège les bras et les jambes, permet de diviser les jambes au besoin pour la coquille et ajoute une sécurité pour éviter qu’une couverture recouvre le visage de bébé.

Pour les tout-petits qui n’aiment vraiment pas l’idée de dormir dans un sac de couchage ou une pochette, ou pour ceux qui n’ont pas ces items, il est possible d’envisager un système d’habillement multicouche ultra (présenté précédemment) et d’ajouter des couvertures ou un sac de couchage ouvert (utilisé comme couverture) en s’assurant de bien coincer l’extrémité au pied en dessous du matelas. Par contre, comme l’utilisation des couvertures comporte des risques d’étouffement, cela reste une décision qui appartient aux parents.

Jouer avec la température

Pour que votre tout-petit n’ait ni trop chaud ou ni trop froid, nous vous suggérons de vous organiser en vous gardant des possibilités d’ajouter ou d’enlever des habillements et/ou recouvrements. L’utilisation d’une bouillotte (gourde d’eau chaude) est aussi un concept largement employé en plein air pour ajouter une chaleur supplémentaire à votre tout-petit. Vous devez vous assurer que votre bouillotte soit un contenant qui tolère la chaleur (ex. Nalgène), soit bien fermée et qu’elle ne soit pas en contact direct avec la peau de votre enfant pour ne pas l’ébouillanter.

Finalement, pour mettre les chances de votre côté et profiter pleinement de votre séjour, nous vous recommandons de prendre le temps de tester votre installation avec bébé au préalable. Cela vous permettra entre autre de valider si l’option du sac de couchage est envisageable et si bébé aime son nouvel environnement (lit, matelas, enrobage, etc). N’oubliez pas que chaque bébé est unique! Certains s’adapteront plus facilement que d’autres mais c’est en essayant qu’on apprend et que votre ti-mousse réussira, à son rythme, à profiter de la brousse!

campingprintanier1 campingprintanier2