Analyse des 4 grands types de traineaux pour bébé

Rédigé par Valérie Marcon

Avec deux enfants, et pas mal de sorties de plein air en hiver, j’ai eu l’occasion de tester plusieurs types de traineaux, du plus simple et économique au traineau sur skis grand confort. Je vous propose mon petit tour de piste sur les avantages et limitations de chacun des 4 modèles sélectionnés parmi les plus populaires pour les 0-2 ans, c’est-à-dire le traineau-luge Pélican, le traineau de bois, le Baby Glider et le Chariot de Thule.

Le traineau-luge Pelican

Souvent recommandé pour les activités de type cardio-traineau, il peut venir avec une petite housse protectrice (modèle rouge). La luge est moulée avec une forme d’assise et dispose d’un harnais, qui en fait est une simple ceinture à clip.

Avantages :

  • Un des modèles les plus abordables (environ 30$);
  • Petit et compact (pratique pour les petits coffres de voiture ou le déplacement en autobus), il est très léger;
  • Il est étonnamment très stable.

Limites :

  • Le moulage de l’assise peut devenir un casse-tête avec les plus petits bébés qui ne tiennent pas encore assis. Il faut redoubler d ‘ingéniosité en utilisant des couvertures roulées pour réussir à installer convenablement un bébé. Idem pour les plus grands qui voudraient dormir lors de la balade;
  • Le bébé étant presque en contact avec le sol, une isolation supplémentaire sous les fesses est nécessaire;
  • Le hors-piste est déconseillé, la neige s’accumule à l’avant du traineau;
  • La housse assez petite retient l’humidité et crée rapidement de la condensation.

Le traineau de bois

Le classique des classiques, indémodable. Il en existe plusieurs modèles sur le marché, certains proposant coussins ou housses protectrices (40 à 100$ environ). Peut être une alternative pour des sorties de ski de fond en terrain totalement plat.

Avantages :

  • Un peu plus passe partout, on peut l’utiliser même après une petite bordée de neige;
  • Le bébé est éloigné du sol donc un peu plus isolé;
  • On peut coucher un petit bébé dans le traineau, ou assoir les plus vieux.

Limites :

  • Non conseillé pour le gros hors-piste (tendance à basculer en terrain accidenté);
  • La position assise n’est pas toujours stable pour les tout-petits. Il faut mettre une housse protectrice ou utiliser un harnais pour chaise nomade en tissus sur un oreiller (vendu pour faciliter les repas de bébé en déplacement);
  • Aucun système d’attache pour le bébé.

Le Baby Glider

On change totalement de catégorie avec cette pulka en polyéthylène (620$ environ). Ce traineau dispose d’un siège ajustable et isolé avec un harnais 5 points, d’une housse protectrice et d’un pare-brise, tous amovibles. Le système de traction à une tige est muni d’un d’amortisseur.

Avantages :

  • Très stable avec un centre de gravité très bas. Passe partout, dans toutes sortes de conditions;
  • On peut installer l’enfant très confortablement et bien couché pour un dodo éventuel. Le pare-brise et la housse protègent bien, sans l’effet buée.
  • On peut l’utiliser comme pulka d’expédition (sans bébé) ;
  • Le système d’amortisseur est le plus efficace actuellement.

Limites :

  • Le poids et la taille car bien qu’il soit thermo moulé, ce traineau crée de la friction et vous remet en forme ! Il n’est pas rare de défoncer les pistes de ski de fond tracées étroites;
  • Le siège peut être difficile à ajuster pour obtenir l’inclinaison désirée. Mieux vaut l’avoir ajusté au chaud avant de sortir;
  • Le prix mais se revend facilement.

À noter : Il existe un système d’attache (vendu à part) pour attacher une coquille, mais ce système n’a pas été testé dans le cadre de cette analyse.

Le Chariot de Thule

La compagnie Thule propose 4 modèles de remorques pour le vélo et la marche (prix variant de 450$ à 1 000$), mais qui grâce à un kit de conversion (+350$), se transforment en traineau hivernal, monté sur skis. C’est d’ailleurs probablement l’item qui se retrouve le plus en location dans les centres de ski de fond.

Avantages :

  • Le confort, l’espace plus spacieux et convient aux enfants plus âgés;
  • La glisse car grâce aux skis, la remorque demeure relativement facile à tirer, plus que le Baby Glider (ça demeure un bon entrainement dans les montées).

Limites :

  • Le prix, mais pour une utilisation multidisciplinaire il pourra plus facilement être rentabilisé. À noter qu’il est facile de le revendre seconde main;
  • L’absence d’amortisseur sur les pôles. On a parfois l’impression de se faire balloter par la remorque quand on tire et ça peut être très désagréable (notamment lorsqu’on met des choses dans le compartiment arrière);
  • Il faut acheter le hamac pour nouveau-né à part si on veut l’utiliser avec un bébé de 0-10 mois environ;
  • Le montage et démontage ne sont pas toujours évidents lorsqu’il fait froid ou avec un bébé impatient;
  • Un peu plus limitant dans le hors piste et dans les sentiers plus étroits ou escarpés en raison de son volume.

Bien sur, il existe d’autres modèles et certains fabriqués maison ( voir les photos ci-bas: un bac de rangement un peu versant par contre ou encore une fabrication 100% maison). Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas que votre choix de traineau doit être fait en fonction de son utilisation visée (sporadique, régulière ou intensive), votre budget et vos activités (et accessoirement la taille de votre coffre de voiture).

Faites preuve de créativité et vous verrez qu’il est possible de faire beaucoup de choses avec de simples petits traineaux. En remplaçant par exemple la corde de transport fournie par une corde flottante plus longue, il est possible de le tirer par la taille et de se faire un harnais maison pour un plus grand confort. La location est également un bon moyen de tester les modèles plus dispendieux, ou simplement de dépanner les jours où vous en aurez besoin. Quelque soit le modèle que vous choisirez, je dirais qu’un essentiel à avoir l’hiver pour une sortie prolongée est une housse isolée pour protéger votre bébé immobile pendant que vous aurez chaud à le tirer ! Bonne fin d’hiver!

IMG_2315 IMG_2474