IMG_0618

2 semaines de camping à 2 ans

Qu’est-ce qu’un séjour de 2 semaines de camping, à vivre dehors, peut bien apporter à une petite fille de 2 ans?

Voici nos constats suite à un séjour mémorable que nous avons fait en famille cet été dans l’ouest Canadien. Ces constats sont basés sur notre expérience lors d’un long séjour 100% nature et représentent les raisons pour lesquelles nous aimons le camping et pourquoi la vie en nature a été bénéfique pour notre ti-mousse. Ce mode de vie:

  • Favorise le développement moteur par l’équilibre, l’agilité et en stimulant constamment les cinq sens;
  • Améliore la motricité fine que ce soit par la cueillette de petits fruits ou par des dessins sur les cailloux par exemple;
  • Encourage une évolution fulgurante du langage. En étant constamment stimuler dans des échanges verbaux avec nous, notre fille a appris à compter jusqu’à 10 (même si les chiffres ne sont pas toujours dictés dans le bon ordre), elle a appris à nommer les animaux, à reconnaitre et à nommer la nourriture des animaux (ex. Ti-Mousse sait que les baies de Shépherdie du Canada sont les fruits des ours et qu’elle ne peut pas les manger. À chaque fois que nous voyons un Shépherdie du Canada, ti-mousse dit: « Maman, fruits de ours! » avec une grande fierté!) et elle a même appris une chanson pour rendre les jours de pluie plus joyeux… « Il pleut, il mouille c’est la fête à la grenouille et lorsqu’il ne pleuvra plus ce sera la fête à la tortue! » Précisons qu’avant notre départ son langage était plutôt discret.
  • Valorise le suivi d’une routine constante et ce peu importe le lieu et l’environnement. La routine est particulièrement importante loin des repères habituels et c’est aussi un élément favorable à la capacité d’adaptation de ti-mousse;
  • Favorise une augmentation de l’autonomie (maintenant ti-mousse connait les rudiments du camping: après avoir mis son pyjamas « toute seule », petite princesse des bois demande sa brosse à dents et se dirige vers le feu de camp pour y laisser son surplus de pâte à dents)
  • Favorise une augmentation du lien affectif entre les membres de la famille basée sur le temps de qualité passé ensemble et la confiance qui continue de se développer les uns envers les autres;
  • Développe la créativité et oblige ti-mousse à utiliser les éléments qui l’entoure en remplacement de ses jouets habituels. À ce titre, nous avons la meilleure collectionneuse de cocotte (cônes de conifères) qui soit;
  • Permet de renforcer un intérêt certain pour la nature qui nous entoure en offrant différentes perspectives, la hauteur des montagnes (grandes, petites), la neige qui s’y cache, les rivières et bref, la beauté des paysages diversifiés;
  • Offre des occasions de socialiser avec d’autres enfants et d’autres familles rencontrées sur notre chemin. Ti-mousse cherchait des amis partout où elle campait… c’était même parfois un peu gênant je dois admettre lorsqu’elle voulait entrer dans les tentes des amis 😉
  • Permet une reconnaissance des dangers tels que le feu, l’eau froide et les réchauds et apprends par la même occasion à ti-mousse à gérer les risques;

Nous savons à présent que tous ces apprentissages ont encouragé l’estime de soi et la fierté de ti-mousse. C’est grâce à son sourire quotidien et les immenses progrès de son vocabulaire que nous savons que ces moments familiaux de pur bonheur en nature sont précieux et enrichissants pour tous! Pas besoin de partir 14 dodos pour en constater les bienfaits. Sortez dehors régulièrement avec vos enfants et aidez les à stimuler leurs intérêts pour la nature, vous tomberez vous aussi sous le charme de leurs accomplissements!

DSC_0172IMG_0646IMG_0799IMG_2709DSC_0349DSC_1345